lundi 13 février 2017

Trilogie Silver



Résumé:

Tome 1:

Nouvelle ville, nouveau lycée et… nouvelle famille ! Après avoir longtemps voyagé aux quatre coins du monde, Liv, sa petite sœur Mia et leur mère s’installent dans une petite ville d’Angleterre. Mais les choses ne sont pas simples, puisqu'il faut composer avec le nouveau petit ami de sa mère… et ses deux ados. Liv ne va pas tarder à découvrir que son demi-frère, Grayson, détient un secret. Et pas des moindres…

Tome 2:

La frontière entre le rêve et la réalité est de plus en plus floue. Liv commence à rêver de son petit-ami, Henry, en train de flirter avec une autre jeune femme. Elle est aussi confrontée aux crises de somnambulisme de sa petite sœur, Mia.

Tome 3:

Liv a l'impression que ses problèmes ne finirons jamais : remariage de sa mère, complexe d'infériorité, ragots du collège attisés pas la mystérieuse blogueuse Secrecy, et fierté blessée pas son ex-petit ami Henry. Sans parler des couloirs du rêve et du dangereux Arthur, qui manipule les gens pendant leur sommeil pour les faire agir à sa guise. Et si le Seigneur des ombres et des ténèbres existait pour de vrai ? Il y a des jours où l'on préférerait cauchemarder plutôt que d'affronter la réalité.


Mon avis:

Cette trilogie... je l'adore ^^ Ayant moi-même des rêves assez spéciaux, je peux vous assurer que Silver est un pur plaisir, je l'ai dégusté avec passion. J’aimerais tellement que cela possible, avoir conscience que l’on rêve et trouver sa porte des rêves. En la franchissant, le monde vous ouvre les bras. J’aimerais beaucoup arpenter le couloir des rêves et y découvrir les rêves cachés par chacune des portes. Vous pouvez vivre en quelques sortes une deuxième vie, où beaucoup de choses vous sont permis.

Qui n’aimerait pas se transformer à volonté en guépard ou en courant d’air ? ^^

Mais l’histoire n’en reste pas là : des voyages de rêves en rêves. Non l’auteur crée une véritable histoire structurée et passionnante autour de ce phénomène fantastique. Ainsi on y retrouve la noirceur et la beauté des âmes des personnage. On apprend à les connaître intimement, comme si ils étaient réels. Votre ami peut-être votre ennemi et vice versa. Rien n’est sûr et vous risquez de vous retrouver seul si vous ne faites pas attention. L’amitié et l’amour ont là une importance capitale.

Je recommande cette série à toute personne à l’imagination fertile et qui aime faire des rêves extraordinaires.

Et n'oubliez jamais: 
Vos rêves vous appartiennent.

Saga 50 Nuances de Grey






Est-il encore nécessaire de présenter la saga de 50 nuances de Grey ? Le tome 1 ayant fait le buzz à sa sortie, je pense que c’est inutile. La seule chose qu’on pourrait finalement rappeler est qu’à la base cette série est une fanfiction de Twilight. On retrouve donc Edward le vampire en Grey le sadique et Bella la pas douée et maso en Anna tout aussi maladroite et maso. En retrouve assez facilement les autres personnages de Twilight du moment qu'on y prête un minimum d'attention.

Si vous voulez vous lancer dans la série, je vous conseille une chose : Ne lisez pas le tome 1. Celui-ci n’a pas franchement d’intérêts, rien de palpitant. On s’ennuie et Anna nous casse vite les pieds. C’est en le lisant que j’avais décidé de ne pas lire la suite et cela aurait été bien dommage. Donc au lieu de lire une histoire assez fade et superficielle entrecoupée de scènes sado-maso, regardez le film et passez direct au tome 2 !

En effet c’est à partir de ce tome que l’histoire prend enfin forme et toute son originalité, tout en ayant une petite brise agréable à la Twilight. 

Cette série est à recommandé si on a apprécié Twilight et son atmosphère. 

J’ai lu les tomes 2 et 3 avec beaucoup de plaisir.

En ce qui concerne le tome 4: Grey, celui-ci est également très intéressant. On revit le tome 1 dans la tête de Grey exactement comme ce qu'avait fait Stephenie Meyer avec Edward. J’avoue je préfère cette histoire dans la tête du sadique ! Il est moins nyanyan et on a largement moins envie de rentrer dans le livre pour lui foutre des baffes. Toutefois, il faut vraiment le lire en tant que tome 4 au risque de se spolier les tomes 2 et 3.

jeudi 26 janvier 2017

Café Givré



"Vous croyez aux signes ? La foudre qui frappe une voiture dont vous sortez à l'instant, un chat noir qui traverse votre chemin... Vous voyez ce que je veux dire ? Le hasard, peut-être. Moi, je n'y ai jamais cru, à ce genre de trucs. Avant de le rencontrer, lui" Chez Anna est un petit café où le temps s'est arrêté. Katrina y vit paisiblement avec sa grand-mère. Jusqu'au jour où la magie et la poésie s'immiscent dans sa vie...



 Mon avis:

Aucune déception possible avec ce livre où effectivement la magie et la poésie règnent dans la belle lumière de l'Hiver. Je ne ferai aucun résumé, je ne vous parlerai pas des personnages. 

Je ne vous conseille qu'une chose: LISEZ-LE! 

Si vous aimez les livres, vous plonger dans leur univers et vous laisser porter, Café Givré va vous mener dans un conte tout en douceur. Ce livre est l’essence même de l'imaginaire entremêlé de réalité. Il est ce que je recherche dans mes nombreuses lectures et sans superflus inutiles.

samedi 10 décembre 2016

Noël, mon milliardaire et moi.




Résumé:

Noël, un milliardaire… que demander de plus ? Milliardaire au passé douloureux, Harrison Cooper déteste les fêtes. Il se rend pourtant dans le Montana pour retrouver sa famille. Mary Elligson est son opposée, étudiante vive et enjouée, elle est une amoureuse inconditionnelle de Noël. Entre eux, tout commence mal : jetant leur dévolu sur le même cadeau, Mary et Harrison se disputent au moment où ils font connaissance. Ils aimeraient tous les deux ne plus jamais se revoir ! Mais la magie de Noël peut faire des miracles, et voilà que leurs chemins se croisent à nouveau ! Invités à la même soirée, coincés sous une branche de gui, ils ne pouvaient imaginer pire situation… Et pourtant, de hasards en surprises, ils ne vont cesser de se rapprocher… Mais pourront-ils se supporter ?




Et le bonus gratuit à télécharger aux éditions Addictives: Ici version epub, kindle et pdf.


Mon avis:



J'avais décidé de ne pas chroniquer mes comédies romantiques puisque le schéma général de ces histoires est toujours le même. 

Or, Noël, mon milliardaire et moi a été un de mes coups de cœur de l'hiver. 

J'ai très vite été porté dans le tourbillon des fêtes de Noël avec Mary. J'ai combattu et succombé à Harrison avec elle. J'ai eu peur et été en colère avec elle.  C'est une histoire classique type téléfilm de Noël mais les personnages et leur passé étant si profonds, on se prend vite au jeu.
La plume de Rose Becker est également d'une telle fluidité qu'on se laisse porter avec plaisir dans des événements heureux tout comme malheureux. 

Hors de la romance, ce livre porte sur l'influence néfaste que peu avoir notre passé sur notre quotidien et sur nos nouvelles rencontres. Cela nous bouleverse et impact les personnes que l'on aime. On est impuissant à les sauvegarder du jugement des autres. Reste à subir ou à exprimer une vérité depuis bien trop longtemps cachée. En résulte te que la confiance est la clé de toute bonne relation avec les autres.

Je recommande donc ce livre à toute personne appréciant les histoires romantiques parfois malmenées par des tiers. Je ne vous cache pas, je pense, que le meilleur moment pour le lire est les vacances de Noël!

Je vous recommande d'ailleurs une tasse thé, quelques bougies et  une tenue d'intérieur très  confortable ^^ vous m'en direz des nouvelles.


vendredi 9 décembre 2016

Bal de Givre à New York






Mon résumé:

Après un accident avec le beau et riche Wynter Seth-Smith, Anna se retrouve avec une amnésie. Avec elle, nous allons alors pouvoir découvrir un univers... pour le moins curieux. 

En effet, New York a totalement était transformé par le père d'Anna, un brillant architecte. 

De grandes tours de verre reliées à de multiples ponts ouvragés s'élèvent maintenant à Manhattan. On y retrouve également des immeubles plus modestes faits de brique dorées ou encore une maison type manoir gothique. Malgré cette forêt de verre, un ouvrage du père d'Anna se démarque plus encore. Chaque jour de pluie, à Central Park, sort du sol une immense cloche de verre multicolore et  recouvre le parc. Chaque goutte d'eau qui tombe à sa surface, se transforme alors en note de musique, formant ainsi une douce mélodie. Cela est une belle image mais également elle est également émouvante lorsque l'on sait que cela a été créé en mémoire à la disparition de la mère d'Anna.

Toutefois, un homme, considéré comme un criminel, sévit en ville: le Masque. Cet homme tag des poèmes mystérieux un peu partout et enlève de nombreuses personnes. Tandis que les disparitions s'enchaînent,  le masque va bientôt s'intéresser à Anna...



Mon avis:

Ce livre est totalement déstabilisant. Nous nous retrouvons dans un tourbillon d'incohérences que j'ai très souvent pris en dérision. Mon but à très vite était de finir ce livre au plus vite, afin de passer à autre chose de moins ennuyeux. Mais le gros problème avec ce livre est qu'on ne peut pas l'abandonner! Malgré les nombreux clichés qui dépassent tout le nyan nyan possible, on continu à donner une chance à l'histoire. Juste au cas où, finalement, on pourrait rater quelque chose qui en vaut la peine... 

Cela est bel est bien contradictoire, je le sais, alors afin de m'aider à poursuivre, j'ai commencé à spolier ma pauvre CelebAngel (Blog ; Livraddict) à grand renfort d'ironie. Comme elle m'a assuré de s'en avoir amusé, je n'ai aucun remord ;)

Concernant le grand final du récit ... j'avoue que si j’avais su comment cela allait se conclure, je n'aurais jamais approché ce livre! Hormis les points qui étaient plus que prévisibles, c'est l'explication du pourquoi de cette histoire qui me gêne. Cela est vraiment fou à quel point les auteurs aiment à réutiliser les catastrophes survenues pour construire leurs histoires ou même les justifier? Certes, on va me dire que cela inspire les auteurs, qu'ils dénoncent les problèmes de notre société. Mais pourquoi toujours recaser la même chose? 


Bref, j'aurais pu faire l'impasse sur cette lecture. 

mardi 29 novembre 2016

Mycroft Holmes



Résumé:

Tout juste sorti de Cambridge, Mycroft Holmes commence déjà à se faire un nom au sein du gouvernement. Ce diplomate des plus britanniques entretient des liens forts avec la lointaine île de Trinité, où est né son meilleur ami Cyrus Douglas et a grandi Georgiana Sutton, sa fiancée. Lorsque des rumeurs courent autour de mystérieuses disparitions à Trinité, d’étranges empreintes dans le sable et d’esprits attirant à la mort des enfants retrouvés vidés de leur sang, le trio se retrouve pris dans un tissu de sombres secrets qui se révèlent de plus en plus dangereux...

Mon avis:

Mycroft a 23 ans et un avenir tout tracé. Fiancé à la belle Georgiana, il prend plaisir à imaginer la famille qu'ils allaient pouvoir construire à deux. Jusqu'au soir de leur anniversaire de fiançailles où tout bascule.
Georgiana décide soudainement de partir pour Trinidad où vit sa famille. Inquiet, suite aux meurtres de plusieurs enfants et aux disparitions de personnes à la peau noire, Mycroft décide de la suivre coûte que coûte.

Une bien sombre affaire l’attendra alors sur l’île où toutes ses convictions vont se brisées une à une.

J’ai acheté ce livre du seul fait qu’il concernait Mycroft Holmes. En effet, que cela soit au travers des récits de Sherlock Holmes ou des nombreux films ou séries, ce personnage m’était toujours apparu comme une éminence grise mystérieuse. Sa seule présence a toujours apporté du peps rien que de par sa relation avec son frère cadet.

Toutefois dans ce livre, on le retrouve en tant que personne à part entière. Un jeune homme amoureux, qui a de nombreuses qualités mais aussi de nombreux défauts. J’ai été parfois émue et vivement intéressée de la relation qu’il entretien avec son petit frère. Et cela m’a pas mal aidé à comprendre leur relation. Il aime son frère et tient à lui au point de s’investir dans ses études. En effet, dans ce livre Sherlock est en dernière année d’études.
Mycroft va devoir faire face à la douleur et à la tristesse. 

On assiste au cours de cette histoire à la naissance de Mycroft Holmes le vrai et l’unique.

Pour le travail de construction de ce personnage, ce livre est vraiment très intéressant. Toutefois, reste à discuter de l’intrigue. En effet, Mycroft doit résoudre une affaire à Trinidad, outre retrouver sa fiancée. Malheureusement, j’ai trouvé le déroulement de la mission assez plate et superficiel. On s’y ennui vite. De plus la succession de combats sans queues ni têtes devient très rapidement lassante. On est très loin d’un bon James Bond ou d’un bon Sherlock Holmes. Cela aurait vraiment mérité d’être un peu plus travaillé. 
 
Mettons donc cela aux débuts de Mycroft Holmes.
Je ne dirais donc pas non à une suite !